WIMA : rassemblement international 2022

WIMA : rassemblement international 2022

Initiée en 1950 aux États-Unis, la Women’s International Motorcycle Association (WIMA) s’est étendue en Europe puis à travers le monde ; actuellement, elle est représentée dans plus de 40 pays différents, du Japon au Bangladesh, de l’Australie à la Finlande.

Aujourd’hui, de nouvelles divisions de la WIMA sont susceptibles d’être créées comme au Pakistan, où Zenith Irfan n’hésite pas à voyager à travers le pays avec sa 150 cm³, montrant ainsi à ses concitoyennes qu’il est possible d’être femme et motarde.

Mais aussi en Tanzanie, où une membre de la WIMA Grande-Bretagne a monté une ONG proposant des cours de conduite et de mécanique moto à des sagefemmes devant se rendre dans des villages parfois lointains sur des routes très chaotiques avec des motoambulances : un projet auquel la WIMA France contribue largement.

Née dans les années 70, la WIMA France a connu une petite période de sommeil avant d’être relancée par Anne (actuellement maire du Val d’Ajol), Marie et Aline en 2017 et, outre l’organisation de regroupements nationaux, participe depuis à tous les rassemblements internationaux.

Cette année, nous avions rendez-vous en Suisse allemande : 250 motardes (dont une dizaine de Françaises) représentant 17 nations – dont l’Australie et la Suède – se sont retrouvées durant une semaine à Melchtal dans une ambiance festive et détendue. Au planning, visite organisée de Lucerne, rallye à travers quelques cols bien sinueux, soirée trash, parade en ville, après-midi jeux et présentation du prochain rassemblement international.

En 2023, comme ce rendez-vous annuel se fera en France, dans les Alpes, notre présentation s’est faite sur fond de « Douce France » (Charles Trenet), alors que déambulaient sur scène une cuisinière à moustache, avec ses casseroles et de magnifiques menus emblématiques, une peintre pour rappeler les arts, des tables de bistrots autour desquelles jouaient des enfants (oui, on a quelques motardes qui ne dépassent pas le 1.50 m !) … Mais la France a surtout eu son heure de gloire lors de la soirée trash où chaque nation se présente avec ses symboles. Nous sommes arrivées vêtues de gilets jaunes et scandant « La moto pour toutes » le point levé puis, une fois sur scène, « I can get no satisfaction » (Rolling Stones) a lancé le signal de la manifestation, incluant bombes lacrymo (factice, faut-il le préciser) vers le public et petite bagarre dans la manif : un succès total !

Le plus émouvant restera cependant l’arrivée de la présidente de la division Ukraine (elle roule en Suzuki) venue remercier tous les membres WIMA pour les dons versés et l’acheminement de colis à la frontière, par un discours très prenant.

Cette organisation singulière, a pour but de permettre aux femmes qui roulent à moto de se réunir, quels que soient leur âge, leur niveau d’expérience, ou leur intérêt pour la moto. En effet, de plus en plus de femmes enfourchent le deux-roues motorisé, par simple plaisir ou par nécessité, les moyens de locomotion étant limités dans certains pays.

On peut donc rejoindre la WIMA pour :

  • se retrouver entre femmes pilotes ou tout simplement intéressées par la moto,
  • participer à des rassemblements dans sa région, dans son pays (rallye national), ou  dans d’autres pays, afin de retrouver des amitiés fortes et sincères pour les plus anciennes, l’occasion pour les nouvelles membres de s’initier au voyage et de rencontrer des routardes aguerries,
  • bénéficier de formations de familiarisation avec la moto et son environnement,
  • soutenir des actions philanthropiques liées au motocyclisme féminin,
  • organiser des activités en lien avec le motocyclisme féminin au sein de ou en partenariat avec la WIMA (telle la FFMC 88),
  • simplement soutenir cette sororité particulière.

En bref, la WIMA est une organisation internationale, familiale et conviviale (les hommes ne sont pas exclus !) ayant pour thématique le motocyclisme féminin à travers le monde.

LIBERTÉ, CYLINDRÉE, SORORITÉ !
(et décolleté)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*