Motophobie : vous en voulez encore un peu ?

Motophobie : vous en voulez encore un peu ?

En mars, la date est arrêtée : la cinquième « Nuit américaine » à Épinal se déroulera le 1er juillet 2022 avec, au programme, diverses animations en lien avec les États-Unis dont la parade de motos (Harley Davidson, Victory, Indian) et de voitures américaines (Corvette, Cadillac, Pontiac). C’est du moins ce qui était prévu.

Les motos disparaissent de la « Nuit américaine »

Mi-juin, l’affiche officielle est éditée : la grande parade des voitures US est donnée à 19 h 30. Et les motos ? Elles ont disparu. Enfin, pas tout à fait, elles seront parquées dans un coin, mais n’auront pas le droit de défiler.

Plusieurs bikers, qui avaient à cœur de montrer leurs machines rutilantes à cette occasion, ont interpelé la FFMC 88 sur cet effacement des motos américaines. Des bruits courent : ce serait à cause du bruit ? de la pollution ? Comme si les voitures US, avec leurs gros V8 étaient particulièrement silencieuses ou roulaient à l’électrique !

Sylvain Claude, « Les Vosges à moto ! 88 »
Luc Witter, passion motos US

Renseignements pris, les rumeurs ont tout faux, c’est juste que la mairie ne pourra pas compter le nombre de deux et  trois-roues susceptibles de défiler. Oui, c’est la réponse officielle ! On est d’accord, un point de passage obligatoire pour les motos avec un comptage manuel, voire une inscription sur un fichier quelconque comme pour les voitures, et la parade pouvait commencer. Simple, basique.

« Les motards ne devraient pas exister »

Alors, avec cette excuse qui ne tient pas la route (vous l’avez ?), on est allé plus loin à la FFMC ; on a cherché, discuté et finalement trouvé. Selon des sources proches du Conseil municipal, Patrick Nardin (maire d’Épinal) aurait affirmé, à plusieurs reprises, que « les motards ne devraient pas exister ». Au moins, ça a le mérite d’être clair.

Après la manif écolo de dimanche dernier dont l’affiche stigmatisait ouvertement les motards dans leur ensemble, la motophobie ne se cache même plus !

En attendant, il n’y aura probablement aucune moto US présente à cette « Nuit américaine », du moins dans le centre d’Épinal ; si on veut voir quelques belles machines, les bikers se donnent (et vous donnent) rendez-vous au R 66 Bar, dans une ambiance festive aux sons country, rock et autres comme les années précédentes mais, cette année, ils y resteront.

4 Comments on “Motophobie : vous en voulez encore un peu ?

  1. Bjr. Je ne roule pas en Harley, mais BMW. Je soutiens à 200 % les motards vivant de leur passion avec Harley. Que pouvons-nous faire contre ce genre de ségrégation ? Qui doit être alerté ou saisi ? Envisagez-vous une action dans la dignité, le calme ou au doux ronronnement du V2 ???? Merci

    • Je propose une balade à deux km/h dans Épinal un lundi matin à 7h45, histoire de ne pas faire trop de bruit ni gêner trop de monde…

  2. Une soirée US sans HD c’est possible en France Pour ma part je boycotte les villes je les laisse entre eux ces bouffons et après nos élus s’étonnent que les commerces du centre ville crèvent ce sont de abrutis!

  3. Ils ne veulent pas nous voir ? avec un maire qui a donné son soutien à Méluche, rien d’étonnant !
    Eh bien, on les emmerde et on les boycotte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*