Les Membres du Parlement Européen veulent une assistance intelligente pour contrôler la vitesse sur les motos.

Les Membres du Parlement Européen veulent une assistance intelligente pour contrôler la vitesse sur les motos.

« Nous ne soutenons aucun équipement technique qui enlève le contrôle de la moto du pilote, et donc – bien que nous comprenions le besoin de réduire la vitesse dans certaines situations – nous considérons que toute Assistance Intelligente de la Vitesse qui touche au contrôle du moteur est un danger pour les motocyclistes »

(Commentaire du Secrétaire Général de la FEMA, Dolf Willigers)

 

Pour souligner quelques demandes des députés européens :

• Le Parlement appelle à davantage d’investissements dans l’infrastructure pour la sécurité en insistant sur les zones qui ont les taux les plus élevés d’accidents : un cadre de classification des routes qui relie mieux les limites de vitesse avec la structure de la route, en lien avec le système d’approche pour la sécurité.

• Côté véhicules, le Parlement appelle à inclure des éléments de la sécurité des véhicules dans les inspections techniques périodiques. Il appelle aussi à ce que toutes les motos soient équipées d’ABS, et que les systèmes d’assistance à la vitesse intelligents (ISA) soient installés dans tous les nouveaux véhicules, y compris les motos. En plus, l’eCall devrait être monté sur toutes les motos. (…)

Source : Les Membres du Parlement Européen veulent une assistance intelligente pour contrôler la vitesse sur les motos. – Fédération Française des Motards en Colère

Dolf Willigers - FEMA
Dolf Willigers, Secrétaire Général de la FEMA

1 Comment on “Les Membres du Parlement Européen veulent une assistance intelligente pour contrôler la vitesse sur les motos.

  1. Techniciens loin des réalités qui prétendent exister et légiférer par l’interdit permanent. Fléau de la démocratie détournée. On aura beau brider la moto, c’est le conducteur qui prend les décisions, en voiture comme en moto. Ce n’est pas une question de vitesse mais de contrôle de l’engin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*