Après les ZCR/ZFE, voici la ZTL : Zone à Trafic Limité

La ZTL, Zone à Trafic Limité, vise à interdire les automobilistes et  autres véhicules à moteur qui ne font que passer dans une zone donnée

Une nouvelle expérimentation en 2022

On connaissait déjà les ZFE, les Zones à Faibles Émissions. Dans celles-ci, les véhicules les plus polluants sont bannis selon leur vignette Crit’Air. Maintenant, place aux ZTL : la Zone à Trafic Limité !

Définition :

La ZTL est une rue dédiée à l’usage des piétons, des véhicules non motorisés à deux roues, des bus et des professionnels ou des ayants droit comme les livreurs, les riverains ainsi que les services de sécurité. Les vélos à moteur n’ont pas le droit d’y circuler sauf s’ils ont un macaron.

Effectivement, elle se subdivise en deux secteurs et l’identification des utilisateurs se fait avec des macarons, à savoir : le macaron jaune pour les personnes aptes à se servir des rues qui se trouvent dans leur propre secteur et le macaron violet pour ceux qui ont le droit d’utiliser toute la ZTL. Sans l’une de ces autorisations, il n’est pas possible d’y passer sauf aux heures définies par les règlementations.

Cet été, les rumeurs s’étaient propagées assurant que la maire de Paris et son équipe allaient faire machine arrière et reporter cette mesure expérimentale pour 2023. Mais il y a quelques semaines, l’adjoint aux transports de la Ville de Paris David Belliard a annoncé dans un article accordé à nos confrères du Parisien vouloir mettre en place cette zone apaisée au second semestre 2022au plus tard.

Une expérimentation en plein cœur de Paris, après Nantes, Londres ou Milan

Concrètement, cette expérimentation va consister à interdire la circulation de tous les véhicules qui iraient traverser la zone sans s’y arrêter. La circulation sera ainsi limitée au trafic de destination. En d’autres termes, seuls ceux qui auront quelque chose à faire au sein même de la ZTL pourront s’y arrêter. Une zone à accès limité déjà en vigueur dans le centre ville de Nantes par exemple, ou encore dans d’autres villes européennes comme Londres ou encore Milan.

Dans un premier temps, la zone concernera uniquement l’hypercentre parisien. Cela va englober «Paris Centre» ainsi que «le nord du boulevard Saint-Germain» : il s’agit des 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements de Paris plus précisément ainsi que l’Île de la Cité et l’Île Saint-Louis.

Au niveau de l’avancement du projet, l’adjoint aux transports de la Ville de Paris affirme qu’il est toujours «en train de réfléchir aux modalités avec l’ensemble des parties prenantes, y compris les arrondissements riverains». Une consultation citoyenne a été lancée le 12 mai dernier à ce sujet.

Dans la capitale, avec la piétonisation des rues en progression, les grands espaces dédiés aux pistes cyclables et dernièrement le passage au 30 km/h, la ville signe doucement mais surement l’arrêt de mort programmé de la voiture d’ici quelques années. Et la ZTL nous en montre déjà le chemin !

Sources :