La majorité des ralentisseurs seraient illégaux

Bruyants, générateurs de pollution et parfois dangereux, plus d’un tiers des dos d’âne français seraient illégaux. C’est en tout cas ce que l’étude d’une association d’automobilistes souhaite démontrer.

Bien connus des usagers en zone urbaine, les ralentisseurs – autrement appelés « dos d’âne » – ponctuent tous les trajets quotidiens. Certains peuvent s’avérer dangereux à moto, selon leurs tailles, leurs formes, leurs revêtements et leurs placements sur la chaussée.

Source : La majorité des ralentisseurs seraient illégaux