Privatisation des routes nationales

Au fil du temps, l’État se désengage de plus en plus de l’entretien du réseau routier. Soit en déclassant les routes nationales en départementales, soit en accordant aux sociétés concessionnaires d’autoroutes l’exclusivité des travaux d’entretien et d’aménagement nécessaires. À quel prix pour l’usager ?

Un peu d’histoire

La privatisation des routes est un feuilleton à suspense qui dure depuis quelques décennies ! Au départ la concession avait pour but de financer la construction et l’entretien d’autoroutes par des sociétés privées qui exploitent les revenus issus des péages. Une concession a une durée limitée dans le temps : au départ, la loi du 18 avril 1955 concédait pour 30 ans la construction et l’exploitation de sections d’autoroutes à des sociétés dans lesquelles les intérêts publics restaient (…)

Source : Privatisation des routes nationales – Fédération Française des Motards en Colère