Une proposition de loi sur les recettes des radars

Une attribution totale pour l’entretien du réseau routier

Création d’un comité de surveillance de l’attribution et de l’utilisation des fonds

Une proposition de loi sur les recettes des radarsLa politique répressive menée en matière de Sécurité routière porte ses fruits, sur le plan financier tout du moins. Pour la seule année 2017, le produit des amendes aux infractions au Code de la Route ont ainsi permis de générer 1 978 milliards d’euros, dont 1 013 milliards par le seul travail des radars automatiques.

La DSR vient de dévoiler la répartition de ces recettes qui sera présentée aux parlementaires dans un rapport annexe du Projet de loi de finances de l’année 2019. Ces chiffres permettent de constater que la part allouée à l’Etat dans le cadre de son désendettement continue de croître alors même que ces recettes sont normalement destinées à financer directement la sécurité routière.

Face à cela, la Fédération Française des Motards en Colère réaffirme son opposition à la politique répressive en rappelant que la Sécurité Routière doit se faire avec les usagers et non contre eux, mais aussi que cette dernière repose sur l’éducation des usagers et l’entretien des infrastructures. [lire la suite…]