MANIFESTATION SAMEDI 19 SEPTEMBRE 2020

« Quand on n’a qu’un marteau, tous les problèmes sont des clous. »

En matière de Sécurité routière, le gouvernement a ses radars. La réponse « radar » systématique est une sorte de panacée qui ne doit être mise en cause sous aucun prétexte sous peine d’être traité d’hérétique, d’irresponsable, voire de chauffard en puissance. Si une étude avance quelques chiffres démontrant les limites de la « radarisation » en matière d’accidentologie, elle est dénoncée comme peu fiable. Impossible d’avoir un dialogue critique autour de cette politique. D’ailleurs, le gouvernement ne tolèrera aucune critique, il fait notre bien malgré nous.

Pour mémoire :

  • 80 % des PV sont des petits excès de vitesse.
  • La densité des radars sur autoroute est bien supérieure à celle constatée sur les routes départementales, alors que c’est sur ces dernières qu’il y a le plus de morts (question de rendement économique).
  • Le passage du 90 au 80 km/h, s’il n’a pas « économisé » autant de vie que prévu, loin de là, a en revanche fait flamber le nombre de PV.

Les radars sont devenus une ressource tellement importante que l’État ne peut plus s’en passer.

Dernière innovation en date : les voitures radars privatisées, ces véhicules intégrés à la circulation et qui flashent en roulant. Pour l’heure, elles roulent principalement dans le Centre-Ouest : Normandie, Bretagne, Pays de la Loire et Centre-Val de Loire. Mais dès la fin 2020, quatre nouvelles régions seront concernées : la Nouvelle-Aquitaine, les Hauts-de-France, la Bourgogne–Franche-Comté et le Grand-Est.

D’ici 2021, les forces de l’ordre ne seront plus du tout au volant de ces voitures radars. La conduite sera confiée à conducteurs comme vous et moi, salariés d’entreprises privées, ce qui permettra de faire davantage circuler ces véhicules, jusqu’à 8 h par jour et 7 jours sur 7, de jour comme de nuit. Elle n’est pas belle la vie ?

Ensemble, samedi 19 septembre, bougeons-nous pour dire

NON aux mesures toujours répressives !

NON aux voitures radars confiées à des sociétés privées !