Particules fines: les pneus polluent bien plus que les moteurs thermiques

Deux pneus contre quatre, dans la guerre contre les véhicules à moteur polluants, la moto gagne encore.

Contrairement aux idées reçues, les particules fines nocives pour la santé sont émises par tous les types de véhicules, à moteur diesel, à moteur essence et à moteur électrique… Tout simplement parce qu’elles proviennent avant tout, à plus de 70%, de l’abrasion des pneumatiques et des systèmes de freinage.

L’interdiction annoncée dans les prochaines années par de nombreuses villes des véhicules à moteur diesel vise, avant tout, dans les discours officiels, à préserver l’atmosphère de la pollution aux par

Source : Particules fines: les pneus polluent bien plus que les moteurs thermiques – Transitions & Energies