La Sécurité routière veut notre peau !

Message de « 40 millions d’automobilistes »

Le 19 septembre 2019, l’association « 40 millions d’automobilistes » a relayé l’étude intitulée 80km/h : autopsie d’un fiasco, menée par le Professeur Rémy Prud’Homme, membre du Comité indépendant d’évaluation des 80km/h (CIE).

À la suite à cette diffusion, le Délégué à la Sécurité routière (DSR) Emmanuel Barbe s’est livré à une campagne de communication honteuse visant à jeter le discrédit, non seulement sur « 40 millions d’automobilistes, mais surtout sur le Pr Rémy Prud’Homme, économiste réputé, ancien directeur adjoint de la direction de l’Environnement de l’OCDE, professeur émérite des universités et professeur invité au MIT.

Cet évènement est fortement inquiétant : en parlant de « graves erreurs méthodologiques » et d’« élucubrations » pour qualifier le travail d’un économiste réputé à travers le monde et dont la qualité des travaux n’est plus à démontrer, la Sécurité routière a franchi un nouveau pas dans sa volonté d’hégémonie, usant des pires procédés pour défendre à n’importe quel prix sa mesure phare des 80km/h.

Une communication d’autant plus choquante puisque menée par un organisme géré par l’État, au nom d’une politique de sécurité routière qui se veut toute puissante et incontestable

Le Professeur Rémy Prud’Homme a répondu avec brio à ces accusations. Vous trouverez sa lettre en cliquant ici.

Avec le CIE dont « 40 millions d’automobilistes » fait partie, nous avons bien tenté de diffuser la lettre auprès des médias, mais seul Valeurs Actuelles l’a relayée.

C’est pourquoi, afin de rétablir la justice dans ce dossier, je vous demande de bien vouloir nous aider à contrecarrer la désinformation du DSR en relayant ce mail au plus grand nombre.

C’est important.